Un miroir verrière

Un miroir verrière

Imprimer la page

Nous avons proposé à Noémie le défi de créer quelque chose en utilisant des outils BLACK+DECKER. Elle a choisi de réaliser elle-même un miroir. Et quelle réussite ! Lisez la suite pour découvrir comment Noémie a fabriqué ce miroir de ses propres mains.


  1. Ce qui est top avec ces modèles, c’est qu’ils fonctionnent sans fil, sur batterie, et que leur batterie est la même pour tous les outils de la gamme : on la recharge, et puis on peut la placer sur la scie sauteuse, la scie circulaire, et même la perceuse. Ultra pratique quand on est en plein DIY et qu’on passe d’un outil à l’autre !


  2. Bref, on le réalise, ce miroir ?

    Tout d’abord, coupez la planche de contreplaqué aux bonnes dimensions : 120 x 90 cm, ça correspond tout simplement à 4 rangées de 3 miroirs de 30 x 30 cm. À vous d’adapter toutes les mesures aux miroirs que vous trouverez.

    Comme expliqué plus haut, j’ai utilisé la scie circulaire pour cette étape pour avoir une découpe bien nette et régulière : c’est plus pratique sur ce genre de grande surface plane, même si c’est tout à fait faisable à la scie sauteuse. C’était la première fois que j’utilisais une scie circulaire, je dois dire que ça m’a toujours un peu fait peur, mais quand je vois la différence de finition qu’on obtient, ça vaut vraiment le coup. Par contre, par pitié, soyez bien prudents avec ce genre d’outils : lunettes de protection pour éviter les éclats de bois dans les yeux, masque pour empêcher de respirer trop de poussière de bois, et gants de protection (d’habitude j’utilise mes gants de jardinage mais je vais investir dans un modèle un peu plus adapté au bricolage).

    J’ai utilisé des pinces pour maintenir la planche sur le support (un banc, en l’occurence), pour éviter qu’elle ne glisse ou qu’on ne doive la tenir à la main.


  3. Ensuite, collez les miroirs sur le support : mieux vaut appliquer la colle en zig zag pour une meilleure adhérence, et la laisser sécher quelques secondes avant de coller les deux surfaces entre elles.

    Appuyez bien pour chasser l’air et obtenir une surface bien plane et des bords alignés.

    Il est temps de passer au coeur du sujet : les montants et l’encadrement en bois.


  4. Commencez par le cadre extérieur : découpez les baguettes d’angle aux dimensions des 4 côtés : 2 x 120 cm, et 2 x 90 cm. Prévoyez un ou deux millimètres de marge pour le raccord. Découpez les extrémités en biais pour pouvoir les assembler entre elles. Petite astuce : mieux vaut prévoir un peu trop grand, et poncer au papier abrasif pour ajuster au millimètre près, plutôt que de prévoir trop court et devoir recouper un autre morceau.


  5. Collez ces 4 baguettes d’angle pour former le cadre principal. La baguette d’angle de 10 mm recouvre parfaitement les bords du support (8 mm) + des miroirs (2 mm).


  6. I put my mirror on a table to facilitate the work and put clamps on the frame for better bonding.


  7. After that you cut the flat moulding in the correct dimension. We are going to give the frame some more volume and add some ornamental details.  I chose to make them piece by piece, so that every piece had exactly the right length. You put the moulding where you want it, draw a line with a pencil, cut the moulding in the right length and glued it onto the bolster frame. You can sand it lightly for a finishing touch.

    The frame is now finished: a corner moulding and a flat moulding on the 4 sides of the mirror.


  8. The frame work is child’s play: cut 2 large vertical slats (each with a length of approximately 116cm; doublecheck the length directly on the mirror before cutting them). After that cut 9 small  horizontal slats (with a length of approximately 26cm, but also check this begore you cut the size).


  9. Put everything in place before glueing, to be sure everything fits. If necessary, sand the pieces that are too long.

  10. To have a perfect finishing of the seam you must sand the moulding lightly.

    Again, I put some weight onto the framework and used clamps before and after the sanding to have optimal bonding.


  11. I chose to paint my mirror in white: I wanted to give him a soft character, without making the framework too dark. But obviously everyone can decide which colour to use on their own!  

    Protect the mirrors with the masking tape. Apply two layers of paint. Remove the masking tape.

    To clean the mirrors and remove paint that went through the masking tape, use a humid cleaning wipe. After that use a toothpick to scratch alongside the slats.


  12. To give my mirror a vintage look, I sanded it on some places.  This pulls forward the wood a little bit and gives the white some warmth.

  13. I knew exactly where I was going to place the mirror: in the corner of the room, to hide the heater without stopping the heat from spreading and to create more space (that’s what mirrors do best!) The mirror isn’t big enough to see yourself in full, but if that’s what you want, you can place it onto furniture, hang up on the wall or even make a bigger one!

    One downside: I was a bit disappointed the mirrors from IKEA where somewhat distorted. The reflection isn’t regular, as you can see in some of the pictures. It isn’t an issue when the mirror is only decoration, like in my case. When you want to use the mirror as your everyday mirror , you have to take this into account.


Un miroir verrière