Une fausse cheminée

Une fausse cheminée

Imprimer la page

Une cheminée à foyer ouvert est un élément vraiment indispensable dans une maison. Malheureusement, on n'en trouve pas dans toutes les maisons ! Noémie a créé elle-même une fausse cheminée ouverte en utilisant des outils BLACK+DECKER. Elle peut la placer à n'importe quel endroit de la maison, pour donner à son intérieur cette petite touche en plus. Noémie vous explique ici comment elle a réalisé ce projet.

Pour cela, il faut :

  • des planches de medium de 12 mm d’épaisseur (j’ai tout fait découper directement dans mon magasin de bricolage, ils proposent presque tous ce service gratuitement maintenant, si vous n’avez pas d’atelier à la maison, c’est top !) ; je vous donne les précisions sur les dimensions ci-dessous.
  • une planche de pin de 10 cm de largeur x 1,2 cm d’épaisseur (j’ai eu besoin de presque 1m de longueur) : ça nous servira de plinthes.
  • des baguettes de moulures en bois : j’ai choisis 2 sortes différentes, l’une en angle (pour le dessous du plateau, il m’a fallu un peu plus d’1m50), l’autre plate (pour le contour de l’âtre de la cheminée, il m’a fallu un peu plus de 2m10). J’ai choisi des moulures assez fines pour le côté minimaliste, mais c’est purement décoratif donc faites comme vous le sentez !
  • 23 équerres en métal
  • des vis de 12 mm (pour ne pas dépasser à travers les planches de medium)
  • de la pâte à bois
  • de la colle à bois
  • des pinces
  • et comme outils : une visseuse, une scie sauteuse et une ponceuse (vous pourriez tout à fait y arriver avec des outils mécaniques et non électriques, mais c’est réellement un gain de temps, et les finitions sont bien plus nettes et propres ! J’ai chez moi l'assortiment de chez BLACK+DECKER avec batterie. La batterie peut se mettre sur tous les outils, tellement pratique pour ce genre de DIY où l’on passe de l’un à l’autre, on n’a plus peur de scier le câble par mégarde, on ne doit pas passer son temps à débrancher/rebrancher/trouver une rallonge, il suffit de placer la batterie sur l’outil qu’on souhaite utiliser et c’est parti ! Pour rien au monde je ne reviendrai en arrière !).



  1. La première étape est de découper ses planches de medium aux bonnes proportions. J’ai acheté une seule planche de 122 x 244 cm (ce sont les dimensions standards dans mon magasin de bricolage), que j’ai découpé comme cela :

    • 1 morceau de 113 x 23 cm : ce sera le plateau du dessus de la cheminée
    • 4 morceaux de 100 x 20 cm : ce sera les parois latérales et intérieures de la cheminée
    • 2 morceaux de 100 x 25 cm : ce sera les parois frontales verticales de la cheminée
    • 1 morceau de 60 x 25 cm : ce sera la paroi frontale horizontale de la cheminée, au centre, au-dessus de l’âtre

    Mon vendeur était bien content que je lui ai préparé un petit schéma de découpe, je vous conseille vivement de faire de même pour lui simplifier la vie et éviter toute erreur ! Voici le mien (vous vous doutez bien que j’ai récupéré les chutes pour de futurs projets) :


  2. On peut à présent passer à l’assemblage.

    Pour chaque assemblage, j’ai mis un trait de colle, des équerres, et des vis : la colle ne suffit pas à elle seule, mais elle permet de faire adhérer correctement et au plus rapproché les planches de medium entre elles.

    Je n’ai pas placé de vis sur les tranches du medium, car ça risque très fortement de fendre la planche, et donc de fragiliser la structure. Et avec la colle et les équerres en métal, ce n’est vraiment pas nécessaire !

    Commencez par assembler les 2 pieds de la cheminée : chaque pied est donc composé d’un morceau de 100 x 25 (au centre), et de deux morceaux de 100 x 20. J’ai placé 3 équerres dans chaque angle, soit 6 équerres par pied.

     Ensuite, on peut assembler les pieds entre eux en les reliant avec le morceau de 60 x 25 : placez vos pieds à plat, face de 25 cm de large contre le sol. Placez la planche de 60 x 25 entre les deux pieds, et vissez le tout avec 2 équerres de chaque côté.

    C’est important de bien être à plat, sur un sol uniforme, pour que les jonctions entre les planches soient les plus plates et discrètes possibles.




     . 

    Vous pouvez à présent relever votre cheminée, la mettre à l’envers (le haut en bas, le bas en haut), et la poser sur la planche de 113 x 23 qui servira de plateau.

    Dans les dimensions que je vous donne, j’ai laissé quelques centimètres de marge sur 3 côtés (les 2 côtés latéraux et le devant) pour pouvoir y placer la moulure en angle. Faites donc en sorte de bien centrer votre cheminée par rapport au plateau, et d’aligner les dos (seuls 3 côtés dépassent de quelques millimètres).

    Fixez le tout avec les équerres restantes (2 dans chaque pied, et 3 au centre).

    La structure est faite !





  3. Pour la parfaire, on va soigner les jonctions entre les différentes planches de medium :

    • poncez les jonctions qui sont en relief (notamment celles de la façade avant, pour que la différence entre les deux morceaux de medium se voit le moins possible). J’ai aussi choisi de poncez les bords et les angles légèrement pour un aspect plus doux, plus réaliste.
    • appliquez de la pâte à bois pour combler les trous entre certaines jonctions (notamment sur les côtés). Certaines pâte à bois doivent être poncées après avoir séché.

  4. Il est temps de placer nos moulures : découpez de jolis angles pour avoir des jonctions bien nettes (vous pouvez faire ça à la scie sauteuse, ou bien avec une scie manuelle et une boîte à onglet : parfait pour bien guider la découpe).

    Collez-les avec la colle à bois, et placez quelques pinces pour que le tout adhère correctement.

    J’ai choisi d’ajouter des plinthes à ma cheminée, pour qu’elle soit encore plus réaliste. Ma cheminée n’a pas de pièce définitive, elle va bouger entre la chambre et le séjour, et malheureusement les plinthes de ces deux pièces n’ont pas la même hauteur, j’ai donc choisi des plinthes entre les deux pour ma cheminée.

    J’ai découpé 4 morceaux de plinthe que j’ai collé sur le bas de la cheminée (veillez à découper les angles en biais : pour cela j’ai utilisé la fonction « lame à 45° » de ma scie sauteuse : trop pratique !).

    Pour que la cheminée soit bien contre le mur, il est important de découper une petite encoche au dos de la cheminée (sur les 4 montants verticaux) pour qu’elle puisse se caler par-dessus les plinthes de votre pièce. Mesurez tout simplement les plinthes du mur où vous souhaitez placer votre cheminée, et reportez ces dimensions sur le bas de votre cheminée : sciez, et c’est réglé !






  5. Notre cheminée est à présent prête à être peinte : je l’ai peinte en blanc pour qu’elle se fonde avec mes murs, mais vous pouvez choisir de contraster avec du noir ou un joli gris par exemple !

    J’ai appliqué 3 couches de peintures Levis spéciale meubles : pas besoin de vernis pour protéger la surface contre les coups et les rayures (c’est la même peinture que j’avais utilisée pour ma table à manger DIY).

    Attention que le medium absorbe beaucoup, il faudra donc plus de couches de peinture que sur une surface classique. Et comme toujours : mieux vaut plusieurs couches fines que peu de couches épaisses  J’ai d’abord dégagé les angles et les moulures au pinceau à rechampir (ce nom m’a toujours fait rire), puis fait les surfaces planes au petit rouleau.

  6. Tadaaa!

    Tadaaa !

    Je trouve le rendu très réussi, c’est à s’y méprendre ! Bon, il manque le vrai feu, hein, on est d’accord  Mais je trouve ça top pour donner l’illusion, ça apporte une touche tellement chaleureuse, élégante et cosy à une pièce, et puis c’est un bel endroit à décorer : placez quelques objets favoris sur le plateau, quelques cadres et bougies dans l’âtre, un joli panier rempli de plaids et coussins devant… C’est vraiment unique comme rendu !

    Original source: https://pierrepapierciseaux.be/diy/diy-70-une-fausse-cheminee/


Une fausse cheminée